La douche à l'italienne est une douche sans porte, de plain pied, dont les nombreux avantages séduisent un large public. Pour l'installation, pas besoin d'une grande salle de bain : prévoyez un espace assez large et profond (1,20 m² minimum), pour que l'eau n'éclabousse pas à l'extérieur et des parois.

Selon la solution choisie, la mise en oeuvre sera plus ou moins simple. Petit tour d'horizon des solutions possibles...

Installer une douche italienne : toutes les solutions

La solution la plus délicate : installer une vraie douche à l'italienne

Conditions préalables

En rénovation, la mise en place d'une vraie douche italienne suppose

  • de pouvoir réaliser un décaissement de plusieurs centimètres
  • de pouvoir disposer d'un vide sanitaire

Puis, pour que le résultat soit à la hauteur de vos attentes,

  • Prévoyez un espace assez large et profond (1,20 m² minimum), pour que l'eau n'éclabousse pas à l'extérieur et des parois pour un format rectangulaire.
  • Choisissez un revêtement anti-dérapant,
  • Prévoyez une pente de 1 à 3 cm par m² vers le siphon d'évacuation

Le cuvelage

En l'absence de receveur, installer une douche italienne suppose de réaliser un cuvelage parfaitement étanche.

Plusieurs solutions sont possibles :

Si les carreaux sont étanches, les joints, eux ne le seront pas. Sans cuvelage, ils vieillissent, se fissurent et laissent passer l'eau. Le cuvelage consiste à imperméabiliser votre sol.

  • Le cuvelage traditionnel au plomb. Cette solution est coûteuse  puisque qu'elle sera réalisée par un professionnel. Il s'agit de poser une feuille de plomb entre le support en maçonnerie et le revêtement. Les eaux infiltrées sont ainsi recueillis avant d'être évacuées par le siphon.
  • Le cuvelage synthétique. La solution la plus simple et la moins onéreuse ! Pour les bricoleurs, sachez que les magasins de bricolage proposent des receveurs prêt à carreler pour douche italienne. Le kit d'installation de douche italienne comprend la bonde (avec siphon), les bandes d'étanchéité, et la colle. 
  • Dans le même genre, le système du fabricant Wedi est une solution intéressante. Ce cuvelage synthétique peut être mis en place par un bon bricoleur. Il suffit d'installer là aussi une plaque étanche synthétique et un receveur prêt à poser.

Le siphon

Un siphon de sol à fort débit est nécessaire pour éviter tout risque d'inondation. Le diamètre de la bonde sera d'au moins 90 mm  et celui des canalisation d'évacuation des eaux usés d'au moins 50 mm.

La pente

Pour faciliter l'évacuation des eaux, il vous faudra réaliser une pente de 1 à 3 cm vers le siphon. Quand la pente n'est pas réalisable, il faut penser à surélever la douche (par la pose d'une marche par exemple).

La solution la plus simple : Kit de receveur de douche italienne

Quand il n'est pas possible d'encastrer le receveur...

Une douche italienne vous tente, mais vous n'avez pas la possibilité de réaliser une douche de plain-pied (qui nécessite de surélever le plancher de la salle de bain pour encastrer le receveur).

La solution consiste alors à rehausser le plancher de votre douche italienne (afin de poser le le siphon et respecter une pente de 1 à 2 cm par mètre pour une évacuation sans problème). 

Pour cela, le kit de receveur rehaussé prêt à l'emploi est une bonne solution. De nombreux fabricants propose des kit d'installation pour toutes les dimensions, (parmi lesquels Lue Elements, Wedi ...) qui peuvent être posé sur le sol. Cette solution pratique a les mêmes qualités esthétiques que les douches à l'italienne de conception classique. Dans la salle de bain, la réhausse passera inaperçue, grâce au carrelage qui assure la continuité du décor et aux dimensions du receveur qui atténue également l'effet de marche.

Question prix

Une douche italienne avec kit à carreler (avec film d'étanchéité, bonde, raccord coudé...) vous coûtera :

  • Entre 80 et 450 € pour le receveur
  • 40 €  pour le siphon
  • 10 à 13 € le litre de primaire d'accrochage et de peinture d'étanchéité

Autre solution : le receveur de douche extra plat

Presque comme une vraie douche italienne !

Le receveur extra plat est  une bonne solution pour ceux qui ne peuvent décaisser suffisamment pour avoir une douche de plain-pied. L'épaisseur de ce type de bac de douche est comprise entre 5 à 6 cm une fois qu'il aura été installé.

Cette  solution permet d'obtenir une douche de plain-pied ou laissant apparaître un léger rebord. Il est nécessaire de l'encastrer. Ce type de receveur est en matériau synthétique ou en grès émaillé. De forme ronde, carrée, ou d'angle, les formes et les dimensions conviendront à toutes les salles de bain.

 

Les avantages du receveur de douche extra plat

  • pas de problème d'étanchéité (si les joints du contour sont bien réalisés)
  • pas de souci d'écoulement (le diamètre des bondes est supérieur au diamètre classique)
  • facilité de pose

Question prix

Le budget d'installation est moins élevé que dans la conception d'une douche à l'italienne classique (avec cuvelage en plomb) : on trouve des receveurs à partir de 300 euros ; même s'il est préférable de faire appel à un plombier, la pose du receveur est un chantier bien plus léger qu'une vraie douche italienne.

Les grandes étapes de la pose d'une douche italienne en kit

  1. Sur le sol, déposer une feuille d'étanchéité fixée par des bandes d'étanchéité à tous les angles des murs
  2. Recouvrir les murs sur toute la hauteur d'une primaire d'accrochage puis d'une peinture d'étanchéité. La zone ainsi recouverte doit dépasser d'une cinquantaine de centimètres la zone dédiée à la douche. Laisser sécher en respectant les consignes du fabricant.
  3. Poser le receveur : poser la bonde au sol, puis le bac à carreler sur la feuille d'étanchéité, vérifier l'horizontalité de l'installation, et raccorder la bonde
  4. Avec un joint silicone, finaliser la pose du receveur.

construction douche italienne
construction douche italienne
  1. Poser le carrelage : enduire le receveur de colle à carreler. Partir du centre, pour poser le premier carreau, puis progresser régulièrement en posant entre les carreaux de petits croisillons. De temps à autre, à l'aide d'une planchette de bois et d'un maillet, tapotez les carreaux.
  2. Patienter environ une journée entière, avant de poser le joint entre les carreaux. Nettoyer le surplus et lisser au doigt.

Article suivant : la douche hydromassante